Philosophie d'élevage

                 

 Philosophie

Passionnée avant tout, je me suis imposée de ne pas céder à la mode des chiens très beaux mais dénaturés dans leurs âmes. 

 

Il est important de garder à l'esprit la nécéssité de maintenir les aptitudes naturelles d'un vrai Beardie:

 

intelligence, sociabilité, aptitudes au travail , beauté & rusticité...

 

Ce beau compagnon doit pouvoir rester facile à vivre et non être le chien capricieux et caractériel, façonné exclusivement pour la beauté.

Le choix des parents reste très important pour mettre toute les chances du côté des futurs petits Bearded Collie.

Il n'y a pas que sur un ring que l'attitude du Beardie est importante, son comportement en dehors l'est tout autant: la foule, le bruit, les visiteurs et leur enfants qui le caressent, les autres chiens... Tout celà a de l'importance.

Pour moi, un Beardie doit être à l'aise partout, il ne doit pas se stresser pour des futilités, ni être agressif.

Point de vue caractère: les deux parents devront avoir un caractère en or bien évidemment.

Il est généralement préférable de choisir des géniteurs légèrement dominants mais stables que des soumis mais peureux. Attention, dominant ne veux pas dire agressif. La phase la plus importante dans l'éducation d'un chiot est "l'imprégnation": pendant près de 8 semaines le chiot va reproduire tout les comportements de sa mère.

C'est pour cette raison que la maman doit être très stable de caractère et que mes chiots ne quittent jamais la maison avant cet âge, où ils sont élevés en famille avec les bruits de la vie courante. Ils vont imiter toutes les attitudes de la mère, les bonnes comme les mauvaises.

Quant à elle, elle va leur fixer des limites à ne pas dépasser en les mordillant si besoin est.

La maman, elle, doit être féminine, je dirai même "féline" lorsqu'elle se déplace, elle aura une tête carrée, un dos ferme et long et un mouvement aériens et fluide. Pour moi il faut absolument qu'elle soit "glamour" dans son attitude et son expression tout en gardant un certain self-contrôle. C'est cela pour moi la femelle parfaite...

...un peu comme une actrice qui fait son show et qui lorsqu'elle entend la caméra dire "coupé" sait se lâcher et redevenir elle même.

Point de vue construction: pour le papa, je recherche toujours ce que j'appelle un "vrai" mâle avec un jolie expression. Bien charpenté, il doit avoir un bon dos, une tête bien carrée attachée sur un cou arqué qui ne doit pas être trop long [je n'aime pas cette nouvelle mode du beardie "giraffe"...].Une bonne angulation à l'avant et ses jarrets placés bas lui donneront un mouvement fluide et "flottant" au dessus du sol.

 d'élevage

C'est pourquoi je garde certains principes essentiels que je nommerai :"ma philosophie d'élevage"